Le Baeckeofe de ma maman

Publié le par mour18

Vous remarquerez que je fais des efforts, je mets régulièrement des recettes d'Alsace ces derniers temps !

 

Je pense que le baeckeofe est un plat alsacien presque aussi connu que la choucroute, mais je voulais vous donner la recette que fait ma maman, qui est un tout petit peu différente de la version originale. Elle ne marine notamment pas la viande dans le vin, ce qui la rend plus digeste...

Pour la petite histoire, "baeckehofe" signifie "four du boulanger", simplement parce que les ménagères préparaient le plat avant d'aller à la messe et le déposaient dans le four du boulanger le temps de la cérémonie (qui pouvait durer jusqu'à 3 h à l'époque !).


Le baeckeofe

Pour 6 à 8 personnes :
500 g d'echine de porc désossée
500 g d'épaule d'agneau désossé
500 g de paleron de boeuf
2 pieds de porc
250 g d'oignons
2 gousses d'ail
1 bouquet garni (persil, thym, laurier)
2 poireaux
1,5 kg de
pommes de terre
500 g de carottes
2 clous de girofle
1 bouteille de vin blanc d'Alsace (edelzwicker pour moi, on peut mettre du pinot blanc ou du riesling)
1 cube de bouillon (pot-au-feu ou kubor)
12 fines tranches de lard fumé
sel et poivre

Détailler la viande en cubes (mon boucher l'a fait pour moi !) et la mettre à mariner pendant 24 h avec 1 oignon piqué de clous de girofle, l'ail, le bouquet garni, du sel, du poivre, 2 carottes coupées en rondelles et le vert du poireau émincé, et un tout petit peu de vin blanc.

Le lendemain, émincer les oignons et les blancs de poireau. Les faire suer à la poêle à feu très doux avec un peu d'huile. Les laisser cuire une bonne demie-heure, jusqu'à ce que cela soit bien fondu.

Eplucher les pommes de terre, et les couper en fines lamelles (le robot fait gagner un temps précieux, sinon il faut se lever à l'aube pour pouvoir manger à midi !). Faire de même avec les carottes.

Dans une cocotte en terre, disposer une couche de fondue d'oignons, puis une de pommes de terre et de carottes. Saler et poivrer. Disposer la moitié de la viande. Recommencer l'opération. Terminer par une couche de pommes de terre.
Emietter le cube de bouillon à la surface, puis recouvrir avec les tranches de lard (c'est le petit plus de ma maman !). Verser du vin blanc presque à hauteur. Il faut que le vin remonte à la surface lorsqu'on presse sur les pommes de terre. Attention à ne pas en mettre de trop, sinon ça débordera pendant la cuisson !

Fermer la cocotte avec son couvercle. Préparer une pâte avec de la farine et de l'eau. Souder le couvercle avec cette pâte en laisser un trou de chaque côté. Faire cuire au four à 180°C pendant 3 bonne heures. Le plat peu attendre au four très longtemps, sans problème. C'est encore meilleur réchauffé.

Servir tel quel, dans le plat de cuisson, avec une salade verte.


Verdict : Autant je n'en raffolait pas étant petite, autant maintenant... C'était la première fois que le préparais moi-même, et il était très bien réussi : une viande bien goûteuse, des pommes de terre fondantes, du lard croustillant... J'en referai bien, même si ce n'est plus trop de saison !

Publié dans Spécialités d'Alsace