Verrines apéritives... Quatre nouvelles recettes !

Publié le par mour18

Et non, ça ne change pas ! Je suis toujours autant adepte de la présentation en mini-verrines, que ce soit à l'apéritif ou au dessert... En grande gourmande que je suis ça ne présente que des avantages puisque cela permet de goûter à plein de trucs différents pour la même quantité que la version taille réelle... Et c'est quand même vachement mieux d'avoir cinq desserts qu'un seul, non ?

Pour cette fois ce sera des verrines que j'ai réalisées pour un apéritif. Flo m'a offert un livre sur les verrines pour mon anniversaire, "Verrines" de José Maréchal aux éditions Marabout. Il fallait bien que je teste, normal !
J'ai donc choisi trois recettes de ce livre : vache-qui-rit, jambon et concombre (classique), caviar de courgettes et crème de parmesan, et gaspacho à la pastèque. Pour la dernière, j'ai piqué l'idée à Pauline, et réalisé un velouté de carottes au lait de coco.

Verrine vache-qui-rit, jambon et concombre

Pour 12 mini-verrines :
1 concombre
4 tranches de jambon (je prends toujours du cuit fumé qui a plus de goût)
12 portions de vache-qui-rit

Couper le concombre en petits dés (mon ami l'aligator me rend un fier service de ce côté là !) après l'avoir épluché et retiré les pépins . Couper le jambon en dés de la même taille que le concombre. Travailler la vache-qui-rit avec un peu de lait pour l'assouplir. La mettre dans une poche à douille.
Répartir en premier le jambon dans les verrines, puis le concombre . Terminer par un dôme de vache-qui-rit.

Verdict : Hyper simple mais vraiment délicieux et frais ! L'ordre est très important parce comme ça le concombre est bien assaisonné par la vache-qui-rit...

Caviar de courgettes et crème de parmesan

Pour 12 mini-verrines :
2 courgettes
1/2 oignon
1 gousse d'ail
1 branche de romarin
2 pincées de cumin en poudre
sel et poivre
1/2 cc de sucre
1 cs d'huile d'olive
20 cl de crème liquide
100 g de parmesan

Blanchir à l'eau bouillante salée pendant 2 min les courgettes coupées en rondelles. Les écraser à la fourchette, ajouter sel, poivre, sucre, cumin, romarin, huile d'olive, oignon haché, et ail écrasé. Mettre dans une casserole et laisser cuire jusqu'à obtenir un mélange homogène. Retirer le romarin et laisser refroidir.
Couper le parmesan en petits dés et le faire fondre à feu doux dans la crème liquide. Bien remuer pour éviter que ça attache. Eventuellement passer au mixer plongeant pour avoir un mélange bien homogène.
Répartir le caviar froid dans les verrines. Verser dessus la crème de parmesan. Décorer avec un copeau de parmesan et un peu de poivre du moulin.

Verdict : Une vraie petite merveille ! Le parmesan réhausse très agréablement la douceur de la courgette, et le contraste chaud-froid est vraiment parfait !

Gaspacho à la pastèque

Pour 12 verrines :
1/4 de pastèque
1/2 poivron rouge
1/2 oignon
2 tomates
1 petit verre de jus de tomate
2 cs d'huile d'olive
1 cs de vinaigre de xeres (j'ai mis du vinaigre de banyuls)
sel et poivre


Laver et épépiner la pastèque, les tomates et le poivron, et les couper en dés.
Mixer le tout avec l'oignon, l'huile d'olive, et enfin le jus de tomates. Terminer avec le vinaigre, mélanger, puis réserver au frais.
Remplir les verrines et décorer la surface avec des dés de concombre et de poivron.

Verdict : Un classique revisité (j'ai vu la même recette chez Cyril Lignac) très agréable en verrines quand il fait chaud !

Velouté de carottes au lait de coco

Pour 12 verrines :
500 g de carottes

1/2 litre d'eau

1 gros oignons

1 c à c de coriandre en poudre

1 c à c de cumin

1 c à c de cannelle

10 cl de lait de coco

sel, poivre


Dans la cocotte-minute, faire revenir les 2 oignons émincés dans un peu d'huile et ajouter les épices, remuer.

Éplucher les carottes et les couper en rondelles, les ajouter aux oignons avec 1/2 litre d'eau. Saler, poivrer. Fermer la cocotte et cuire une bonne dizaine de  minutes après sifflement.

Mixer les carottes après avoir ajouté le lait de coco. Rectifier l'assaisonnement.

Verdict : A la première cuillère j'ai compris pourquoi c'était la soupe préférée de Pauline... C'est une sensation indescriptible, il faut vraiment goûter !

Publié dans Pour l'apéro

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :